Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

USBL Football

Coupe de France - 4ème Tour Saison 2013 - 2014

Ne nous emballons pas, l'USBL n'a pas remporté la Coupe de France, du moins pas pour le moment, mais dans une rubrique dédiée aux moments historiques du club, il semblait naturel qu'une rencontre face à une CFA y trouve sa place ...

Ne nous emballons pas, l'USBL n'a pas remporté la Coupe de France, du moins pas pour le moment, mais dans une rubrique dédiée aux moments historiques du club, il semblait naturel qu'une rencontre face à une CFA y trouve sa place. Et si la défaite parait sévère, elle ne reflète pas vraiment la performance des Bequots face à un adversaire évoluant 5 division plus haut. Les rouges et bleus, tout de blanc vêtus pour l'occasion, ont su être à la hauteur de l'évènement, et si l'efficacité et la réussite avaient été Lucquoises ce jour là, l'exploit n'était peut être pas loin. Ce 29 septembre 2013, c'est donc LE MATCH aux Lucs sur Boulogne. Depuis le tirage au sort de ce 4ème tour de coupe de France, la pression est montée tout doucement jusqu'au jour J. De l'entrée sur le terrain avec les jeunes du club, aux photos d'équipes, on sent bien que le moment est particulier, et les supporters venus nombreux soutenir les leurs l'ont bien compris. Peu de temps avant dans le vestiaire, Julien, le coach Lucquois, a tenu à ses troupes un discours conquérant ponctué par 2 mots... "Victoire" "Qualification".

15h00, l'arbitre siffle le coup d'envoi, place au sport. Si la différence de niveau est rapidement visible au niveau de la possession de balle, les Bequots ne s'en inquiètent pas, car leur priorité de début de rencontre demeure la bonne organisation défensive. La concentration et les efforts des Lucquois sont payants, car privé d'espace l'adversaire ne se montre guère dangereux. Ces efforts défensifs se font par contre au détriment des phases offensives car les Lucquois hésitent à se découvrir. On peut les comprendre, car face à une équipe de ce calibre la moindre erreur peut se payer cash, et c'est malheureusement ce qui va arriver au quart de jeu. L'avant centre adverse surprend la défense Lucquoise d'un appel croisé, maîtrise parfaitement la passe longue de son partenaire et enchaîne d'une frappe croisée. Laurent Martin se détend, mais il ne peut que constater les dégats (0 - 1). Coup dur pour les rouges et bleus qui géraient plutôt bien ce début de rencontre, mais ce but fait réagir les Bequots qui voient bien qu'ils ne pourront pas se contenter de bien défendre. Et c'est Kévin Renaud qui va sonner la révolte. Le jeune attaquant Lucquois ne compte pas ses efforts, et son activité inquiète la défense adverse en même temps quelle galvanise ses partenaires. Que se soit à la passe ou à la finition, on retrouve le n° 9 Lucquois dans tous les bons coups, et durant cette bonne période les Bequots vont se créer 4 grosses occasions sur lesquelles les visiteurs vont s'en sortir à bon compte grâce à des retours in-extrémis de défenseurs, parades de gardien et un brin de réussite. Peu avant la pause, les joueurs de CFA vont ajouter le réalisme à la réussite. Suite à un corner, les Lucquois relâche quelque peu le marquage, il n'en fallait pas temps pour le grand n° 8 adverse, sa reprise de la tête fait mouche et assomme les Bequots.

La pause est la bienvenue pour reposer les corps et les têtes. Après ces 45 premières minutes l'entraîneurs Lucquois est partagé entre la satisfaction du comportement de ses hommes et les regrets d'être mené de 2 buts après avoir eu les occasions les plus nettes. Mais pour les Bequots il n'y a plus d'alternative, pour remonter 2 buts à cette équipe de Fontenay, il va falloir tout donner. Les rouges et bleus débutent donc cette seconde période avec toujours la même envie, mais beaucoup moins de fraîcheur physique. Les efforts de la 1ère mi-temps ont laissé des traces. Les Bequots restent malgré tout vaillants, défendant tous ensemble et profitant de la moindre opportunité pour se projeter vers l'avant. Mais si Kévin Renaud demeure un poison pour l'adversaire, il est de plus en plus isolé à la pointe de l'attaque Lucquoise. A la 65ème, les visiteurs sont à l'offensive coté gauche, Jimmy Nicoleau s'interpose avec succès quand l'attaquant adverse le retient de façon très visible pour tout le monde, sauf l'arbitre. Petite faute, grosse erreur d'arbitrage et surtout très grosse conséquence, car le centre qui suit est converti en but (0 - 3). Les Lucquois sont lucides, ils savent que la tache qui était compliquée est devenue impossible. Malgré tout, les Bequots vont continuer de jouer le jeu, tentant jusqu'au bout d'inscrire le but qui les récompenserait de leurs efforts. Mais c'est au contraire Fontenay qui va profiter des espaces laissés libres pour marquer à 2 reprises. Au coup de sifflet final le premier sentiment qui envahit les compétiteurs Lucquois est la déception, mais les applaudissements des supporters et la haie d'honneur faite par leurs adversaires sont là pour leurs rappeler qu'ils peuvent être fier de leur prestation. L'édition 2013 - 2014 de la coupe de France s'arrête donc là pour les rouges et bleus, mais rendez vous est pris pour la saison prochaine pour vivre à nouveau les beaux moments qu'offre cette compétition aux petits comme aux grands !!!

LES LUCS SUR BOULOGNE 1    0  -  5     FONTENAY LE COMTE
     

Partenaires

Newsletter

Anniversaires

  • 26 juin
  • GUILLET Maxence Maxence GUILLET U17-U18
  • 29 juin
  • GANACHEAU Lilian Lilian GANACHEAU SENIOR
  • REMAUD Sacha Sacha REMAUD U10-U11

Statistiques du club

348

Adhérents

25

Équipes

50

Partenaires

481

Matchs joués